LANGLOIS Pierre-Gérard (1940-1994)
Cour 16 - Pierre-Gérard Langlois
Pierre-Gérard Langlois
Crédit photo


Né en 1940, et mort jeune à cinquante quatre ans, Pierre-Gérard Langlois est un peintre à redécouvrir. En 1974, il faisait partie des artistes de la Galerie de Paris, place François 1er aux côtés de Brasilier, Brayer, Ciry, Despierre, Doutreleau, Hilaire…

Sa peinture frappe, dans la mesure où l’artiste sait admirablement, dans des tableaux représentant des paysages ou des mers statiques, faire sentir la sous-jacente permanence de la vie.

Sous la calme immobilité de la masse marine, on sent grouiller la vie et la tempête, imageant cette phrase de Heine, selon lequel les rejets de la mer, qui crèvent parfois la surface plane, trahissent les souvenirs émergeant à la conscience claire.

Cette même notion de mystère et de dialogue entre les éléments est sensible non seulement dans les marines mais aussi dans les paysages de déserts, de personnages grouillant dans les marchés, les souks, et surtout dans les natures mortes. Il sait, dans ces dernières, par l’audace de la couleur, l’originalité du trait, faire percevoir ce même principe vital qui est toujours dissimulé derrière l’apparence d’un univers créé.

Cette opposition constante entre le calme apparent et la tempête intérieure, cette même recherche du mystère de l’immobile et de la vie, cette même synthèse de la réflexion et de l’enthousiasme quelquefois agité sont non seulement l’expression même de la peinture de Pierre-G. Langlois , mais aussi l’analyse complète du propre caractère du peintre qui sait exprimer sur les surfaces planes mais pleines de richesse, tous les problèmes de sa propre conscience.

Biographie  
Pays France
Source  
Votre recherche