Guitou Knoop nait en 1909 à Moscou. D'origine hollandaise, elle s'installe à Paris en 1927 et suit l'enseignement du sculpteur Antoine Bourdelle. Elle reçu également les conseils de Despiau qui l'incita à se consacrer à la sculpture de bustes, travaillés à la glaise et coulés en bronze.

Elle acquiert la nationalité française en 1933 mais voyage déjà beaucoup entre la France et les Etats-Unis, où elle expose de façon régulière, grâce aux Wildenstein. Son travail est essentiellement figuratif et Guitou Knoop acquiert une certaine notoriété, grâce à la réalisation de bustes pour des artistes et comédiens installés là-bas. La seconde guerre mondiale la surprend donc à New York où elle y demeura dès lors.   Elle évolua vers l'abstraction, en particulier à la suite d'un voyage au Mexique, en 1945, qui introduisit dans ses œuvres une influence de la statuaire précolombienne et de la végétation mexicaine. D'aspect très végétal et en tous cas foisonnant, ses sculptures étaient travaillées le plus souvent en laiton et en plomb.
 
A partir de 1949, dans des œuvres plus monolithiques, aux surfaces "tendues", elle préfèrera la pierre, puis le marbre, quand elle alla travailler à carrare, exécutant des pièces dune grande distinction, dans la tradition abstraite post - brancusienne.  Jean Arp, en 1949, préfaça une de ses expositions à New York et sa participation au "9th Street Show" du 10 Juin 1951, la consacra définitivement dans ce que l'on a appelé "l'Ecole de New York", expressionisme abstrait de l'après-guerre, mouvement qui prit fin avec l'arrivée du Pop Art.   

Sélection d’œuvre

Guitou Knoop, Femme debout, 1963, exemplaire 3/4

signé et numéroté sur la terrasse, fondeur Valsuani
Sculpture
42 x 9 x 20 cm